Et oui! Un nouveau site site avant-gardiste qui essayera  de vous convaincre de ne pas aller voter aux élections municipales 2014, et ce, pour les raisons suivantes :

Moi-même, absent des urnes depuis 2006, toutes élections confondues, toujours vivant, comme quoi, voter n’est pas vital. J’ai vu passer Chirac, Jospin, Lepen, et les autres, rien n’a changé. Je m’ égare. On ne va parler désormais que des municipales.

Les combats dans les grandes métropoles relayés par touts les médias nationaux ne nous intéressant pas, je ne vais parler que des petites communes de France, nombre incalculable, des maires accrochés à leur fief, des communautés de communes qui ne fonctionnent pas, des regroupements de communes qui ne verront jamais le jour.

Résultat : Des impôts locaux qui croissent 2 fois l’inflation! Des maires accrochés à leur siège et qui se moquent des entreprises sur leur territoire.

Exemple : Entreprise de services informatiques installée sur une commune de 600 habitants depuis 1 ans, malgré de nombreux essais de contacts avec la mairie, aucun RDV. La mairie de mon village ne sait toujours pas ce que je pourrais leur apporter comme services. Je leur développé un site internet gratuit, afin de promouvoir la commune. Aucune réaction. Par contre je bosse avec des communes environnantes et ça marche.

Donc, un maire, pour 600 habitants, ça sert à rien. Il faut réunir 10 communes de 600 habitants pour faire 6000 et là, ils péseront un peu plus lourd.

elections municipales 2014  tout un programme

 

Et oui, la langue de bois est toujours de mise.

Cécile Duflot : Qui parle du pacte républicain. Ca a fait le buzz pendant une semaine.

Mais demandez dans la rue, à n’importe quelle personne ce qu’est le pacte républicain. Ca ne veut rien dire ou tout dire. C’est comme quand on parlait de forces de progrès et de conservateurs. Indéfinissable.

Mais plus con que ça, et il y en a d’autres:

La baisse de la hausse.

L’augmentation des baisses

L’application stricte de la loi (ouverture le dimanche). Mais quand il fallait amnistier des syndicalistes qui avaient saccagé des locaux privés et publics, alors là, (on est dans le pénal) la loi, pas bon, ou bon quand ça les arrange.

Et comment ils vont répondre au bug SFR quant aux chiffres du chômage.  Vivement la porte parole du gouvernement, on va se marrer.